Réflexion :

Est-ce anodin d’appliquer sur la peau un déodorant, un khôl ou de mettre du rouge à lèvres au quotidien ? L’enquête développée prouvera qu’il n’en est rien.

mercredi 23 janvier 2013

Les principales substances toxiques et dangereuses


- BHA / BHT
- Dibutyl Phthalate
- PEG
- Colorants de goudron de houille : P-Phenylenediamine
- C.I. suivi de 5 chiffres
- Cyclomethicone et les siloxanes
- DEA / MEA / TEA
- Libérateurs de formaldéhyde : DMDM Hydantoin - Diazolidinyl Urea - Methenamine - Quaternium-15
- Parabènes
- Parfum



Quelques plantes utilisées dans les cosmétiques naturels et leurs vertus


Abricot :
L’huile qui est extraite du noyau d’abricot de l’abricotier (Prunus armeniaca) est riche en vitamine A et B ; elle hydrate, nourrit, régénère et assouplit la peau.

Aloe vera :
Les propriétés de l’aloe vera sont multiples : anti-inflammatoires, adoucissantes, anesthésiques, calmantes, hydratantes, cicatrisantes, rafraîchissantes, antibiotiques. Son usage est intéressant pour les peaux sèches, abîmées, irritées, crevassées, en cas de brûlures solaires, de piqûres d'insectes, de prurit, d’abrasions et de dermatites, entre autres utilisations.

Amande douce (Amygdalus communis) :
L’huile extraite du noyau de l’amandier est adoucissante, hydratante et apaisante.

Argan (Argania spinosa L.) :
L’huile d’argan tirée de l'arganier est riche en vitamine E ; elle est insaponifiable. Elle se distingue pour ses propriétés diverses : nourrissante, régénérante et restructurante. Elle combat le vieillissement cutané, elle aide à la cicatrisation des brûlures et elle calme les rougeurs et les dermites.

Argile verte :
Elle normalise l'excès de sébum et de ce fait, elle est particulièrement indiquée pour les peaux à tendance grasse ou mixte.

Arnica (Arnica montana) :
Les constituants de l’arnica sont les : flavonoïdes, choline, procyanidines, substances amères, lactones sesquiterpéniques. L’arnica est connue pour ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques ; elle est aussi décongestionnante et antalgique.

Avocat (Persea gratissima) :
Fruit de l’avocatier dont on extrait l’huile aux propriétés adoucissantes et nourrissantes. Très riche en vitamines A et E, l’huile d’avocat est régénérante, restructurante ; elle agit contre le vieillissement cutané.

Babassu (Attalea speciosa):
Huile des graines du palmier babassu (coco de Macao).Très riche en tocotriénols, cette huile a des vertus antioxydantes et hydratantes ; elle convient parfaitement aux peaux mâtures. Elle présente aussi des propriétés pénétrantes non comédogènes grâce à sa haute teneur en acide laurique. Elle est aussi antimicrobienne.

Bambou (Bambusa vulgaris) :
En cosmétique, il est utilisé pour son action astringente. Il possède aussi des propriétés hydratantes, drainantes, purifiantes et même anti-inflammatoires. Sa sève contient du silicium, des glucides, des vitamines et des minéraux efficaces pour lutter contre le vieillissement cutané.

Bardane (Arctium lappa L.) :
Elle contient de l’inuline, des huiles essentielles, polyacétylène, des mucilages, de la sitostérine, des substances antibiotiques ; elle est antifongique et antitumorale et elle soulage les irritations de la peau.

Bergamote (Citrus bergamia) :
L’huile essentielle tirée de cet agrume est utilisée pour ses vertus fixatrices ; son odeur est délicate, persistante et fraîche.

Blé (Triticum vulgare) :
L’huile de germe de blé est riche en acide linoléique, en insaponifiables en caroténoïdes et en vitamines E.  Elle a des propriétés raffermissantes, hydratantes, régénérantes, protectrices, réparatrices, nourrissantes et anti-âge.

Bleuet (Centaurea cyanus) :
Non seulement l’extrait de bleuet adoucit les peaux sensibles, mais il calme les irritations des yeux et décongestionne les paupières.


Bourrache (Borago officinalis L.) :
Cette plante est anti-inflammatoire, astringente et cicatrisante.
Elle contient de l’acide silicique excellent pour la peau et pour les cheveux.

Café (Coffea arabica) :
La caféine est tonifiante, adoucissante, apaisante ; elle est aussi un actif anti cellulite des plus intéressants de par ses propriétés lipolytiques. La caféine est un excellent actif contour des yeux, car elle lutte contre les poches, draine et raffermit la peau.

Calendula (Calendula officinalis L.) :
Plante herbacée reconnue pour ses propriétés antioxydantes, régénératrices et apaisantes.

Camomille (Ormenis multicaulis) :
Elle est riche en glycosides et apigénine. Elle est apaisante, adoucissante, anti irritante et anti-inflammatoire.

Centella asiatica :
Appelé également Gotu Kola ou Hydrocotyle asiatique, cette plante contient des alcaloïdes et des saponides. C’est un actif cicatrisant, régénérateur de tissus par la production de collagène. Centella asiatica est un puissant actif anti-âge et un réparateur cutané.

Citron (Citrus lemonum) :
Il est purifiant et assainissant ; il est donc idéal pour les peaux grasses.

Concombre (Cucumis sativus) :
Riche en vitamine C, il hydrate, adoucit, purifie et régénère la peau.

Edelweiss (Leontopodium alpinium) :
Plante utilisée en cosmétique pour ses vertus antioxydantes, cicatrisantes, apaisantes et adoucissantes.

Eucalyptus (Eucalyptus globulus) :
L’huile d’eucalyptus est utilisée pour ses propriétés antiseptiques, cicatrisantes et purifiantes ; elle est donc conseillée pour les peaux grasses.

Ficoïdes à cristaux (Mesembryanthemum crystallinum L.) :
Appelée aussi Ficoïde glaciale, cette plante soulagerait les prurits, les douleurs, les gonflements et les rougeurs cutanées.

Fleur d’oranger (Citrus aurantium dulcis) :
Réputée pour ses propriétés hydratantes, toniques, adoucissantes et antiseptiques.

Gingko biloba :
Les feuilles de l’arbre, riches en flavonoïdes bénéficient de propriétés anti oxydantes.

Ginseng (Panax ginseng) :
Plante herbacée aux propriétés anti-âge, tonifiantes et régénératrices.

Goyave (Psidium Guajava) :
L’extrait de goyave hydrate et raffermit la peau. Il a des propriétés astringentes et anti-âge ; il est détoxifiant et désinfectant.

Grenade (Punica Granatum) :
De par ses propriétés antioxydantes, l’extrait de grenade stimule les aquaporines et favorise la régénération de la peau.

Guimauve (Althaea officinalis L.) :
Cette plante herbacée riche en mucilages a des propriétés adoucissantes, émollientes.

Hamamélis (Hamamelis virginiana) :
Plante aux propriétés astringentes, antiseptiques et cicatrisantes

Jojoba (Simmondsia chinensis) :
Plante cultivée pour son huile très appréciée pour ses propriétés adoucissantes, nourrissantes, émollientes, réhydratantes.

Karité : (Butyrospermum parkii) :
Le beurre de karité est très riche en insaponifiables et en vitamines A, D, E et F ; il hydrate, adoucit et protège la peau.

Lavande (Lavandula angustifolia Mill.) :
L’essence de la fleur à une odeur rafraichissante, elle est utilisée pour ses propriétés cicatrisantes entre autres.

Lys blanc (Lilium candidum L.) :
Riche en mucilage, le lys traite les inflammations, les brûlures ; il adoucit la peau et il est considéré comme étant un très bon anti-âge.

Macadamia (Macadamia ternifolia) :
L’huile de macadamia consolide le film hydro-lipidique, elle hydrate, assouplit, nourrit apaise et répare la peau.

Menthe poivrée (Mentha x piperita) :
Elle est rafraichissante, astringente, antiseptique, anti-inflammatoire, cicatrisante, raffermissante et stimulante. Elle est utilisée pour traiter l’acné, la couperose, les irritations de la peau et les coups de soleil.

Noix de coco (Cocos nucifera) :
L’huile de coco ou huile de coprah est très hydratante et nourrissante. Elle est utilisée pour la fabrication du monoï. Elle a aussi des propriétés permettant de limiter l’accroissement des microorganismes provoquant la dégradation de la sueur et donc, elle freinerait l’apparition de mauvaises odeurs.

Olive de l’olivier (Olea europaea L.) :
Son huile contient des acides gras mono-insaturés, oléocanthal. Elle est adoucissante, protectrice et apaisante ; elle est particulièrement bienvenue pour les peaux sensibles et déshydratées.

Raisin (Vitis sp.) :
La Vinothérapie constitue une solution pour lutter contre le vieillissement de la peau, car le raisin contient des polyphénols (antioxydants).

Rose (Rosa ssp.):
Ses principes actifs sont astringents, toniques et lissants. Elle est recommandée en particulier pour soigner les peaux sénescentes, sèches et sensibles.

Spiruline (Spirulina maxima) :
Algue bleue riche en protéines et en nutriments ; elle a des propriétés nutritives, fortifiantes et revitalisantes. Elle stimule et régénère grâce au collagène et à l’élastine.

Soja (Glycine max) :
L’huile de soja contient des isoflavones qui protègent des radicaux libres et participe au bon renouvellement tissulaire.

Tamanou (Calophyllum caledonicum):
L’huile extraite des amandes de l’arbre a des propriétés régénératrices, cicatrisantes, antibactériennes et anti-inflammatoires.

Tépescohuite (Mimosa tenuiflora) :
Appelé aussi arbre à peau. Outre ses propriétés réparatrices et protectrices de l’épiderme, l’extrait végétal favorise la régénération tissulaire.

Thé vert (Camelia sinensis) :
Les feuilles contiennent d’énormes quantités de substances antioxydantes. Le thé vert a des propriétés toniques, nourrissantes et adoucissantes.

Ylang-ylang (Cananga odorata) :
L’essence d’ylang-ylang est surtout utilisée dans les préparations de parfums et de produits cosmétiques. L’huile essentielle constitue un régénérateur cellulaire et un antiseptique ; elle possède aussi des propriétés toniques pour la peau et les cheveux.

Mesures européennes de cosmétovigilance. Qu’en penser ?


Certaines substances présentant une toxicité aigüe unanimement reconnue par le monde scientifique ne sont bien entendu plus admises par les autorités ou le sont dans des proportions bien précisées. Ces restrictions sont-elles toutefois adéquates et suffisantes ?

Des mesures de cosmétovigilance ont été prises au niveau européen, mais elles ne devraient entrer en vigueur qu’à partir de 2013.
Les citoyens sont en droit de se poser la question : pourquoi un tel délai ? Les responsables ont sans doute de bonnes raisons à opposer, mais le consommateur qui ne les connaît pas risque tout de même sa peau à terme.

La probité des fabricants n’est pas mise en cause en particulier, puisqu’en principe et en bonne moralité, ils observeraient les règlements européens officiels.
Toutefois, depuis le XXe siècle, il faut déplorer qu’une pratique systématique se soit introduite dans les habitudes de fabrication. Les substances d’origine synthétique — émanant surtout de la pétrochimie — sont majoritairement utilisées dans la composition des produits cosmétiques au détriment de celles d’origine naturelle. Ces nouvelles substances ne sont certainement pas toutes mauvaises ou nuisibles à la santé, car pour la plupart d’entre elles, des études scientifiques auraient été faites et aboutiraient à des résultats probants et concluants pour la santé.

Malgré tout, il faut déplorer que tous ces extraits de plantes, d’huiles essentielles, et autres substances d’origine naturelle, connues depuis la nuit des temps pour leurs effets bénéfiques, aient été peu à peu écartés des composants de produits de soin par une grande majorité de fabricants. Pourquoi ? Sans doute pour des raisons purement mercantiles. L’obsession du profit à tout prix serait-elle devenue peu à peu le seul critère retenu par les entreprises capitalistes à notre époque ?

Sénèque avait peut-être vu juste en disant : « Le coupable est celui à qui le crime profite ».

samedi 19 janvier 2013

Fiabilité des fabricants


Lors de l’élaboration d’un produit, il est question de dosage, de quantité de tel ou tel composant à respecter. Comment savoir si les normes appliquées sont bien appropriées et honorées comme il le faut ? On peut douter de la probité de certains fabricants.

Par exemple, une étude effectuée par l’agence américaine FDA (Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux) dévoile que du plomb se retrouve en 2012 dans plus de 400 rouges à lèvres.
Celui qui en contient le plus : Maybelline (L'Oréal USA) Color Sensational 125 Pink Petal (vendu en Europe aussi) a une concentration de plomb de 7,19 ppm ; le dernier de la série analysée en contient : <0.026 ppm.
Sachez que le rouge à lèvres est absorbé par voie orale à raison d’environ 60 mg par jour pour la personne qui s’en met au quotidien.

Quelques variétés de khôls ou surma (nom attribué au khôl au Penjab) vendus allégrement en Europe contiendraient également du plomb. L’usage prolongé de khôl pourrait provoquer une intoxication saturnine. À dosage infime, il a été prouvé que le plomb a un effet cytotoxique sur les cellules souches du système nerveux central.
Dans son rapport d’activité de 2010, le LCCP (Laboratoire Central de la Préfecture de Police français) donnait ses constats suite à des analyses effectuées en région parisienne sur la présence de plomb dans des khôls provenant du Maghreb, du Moyen-Orient, du Pakistan et de l’Inde. Sur 18 produits analysés, 14 contenaient une concentration énorme de plomb allant de 75 à 90 %. Ce même rapport rappelle qu’un arrêté du 6 février 2001, conforté le 27 juin 2009 interdit l’utilisation de plomb dans les cosmétiques.

Les questions suivantes doivent dès lors être posées : les fabricants et les vendeurs sont-ils fiables ? Avons-nous toutes les garanties ?

mardi 15 janvier 2013

Le règlement REACH



Le règlement REACH (Enregistrement, Évaluation et Autorisation des Produits Chimiques ou Registration, Evaluation and Authorisation of Chemicals, en anglais) adopté par l’Union européenne en décembre 2006 a modifié la législation européenne concernant les substances chimiques, leur évaluation et leur autorisation. Il aurait été instauré dans le but d’encourager la concurrence et l’innovation. De plus, il incite à l’utilisation de méthodes de tests alternatives pour évaluer les substances utilisées. Néanmoins, des critiques cinglantes n’ont pas manqué de fuser contre ce nouveau règlement.

Aujourd’hui, qui est garant et responsable de l’usage et de la classification des substances dangereuses ? Le fabricant.
Auparavant, l’État prenait la charge de déterminer si un composant était nocif ou pas et il accordait le droit ou non de sa commercialisation. Or, depuis cette réforme, le fardeau de la preuve repose sur le dos des fabricants. Ils doivent dorénavant évaluer à leurs frais les substances utilisées dans leurs produits. Afin de diminuer les coûts importants d’études sur les substances, des dérogations ont été apportées aux industriels qui en utilisent moins de 100 tonnes par an, par exemple.
Si le fabricant amène des arguments valables justifiant que le risque de dangerosité d’une substance est quelque peu dominé — et, même si celle-ci est communément estimée par d’autres comme étant douteuse —, il recevra l’autorisation de fabriquer son produit.
En déplaçant le fardeau de la preuve sur l’industriel, le consommateur doit craindre des dérives d’appréciations et d’intérêts.

Le règlement REACH a aussi été blâmé pour d’autres motifs. Il aurait causé entre autres, un accroissement significatif de tests non indispensables sur les animaux.

Fort heureusement, depuis l’instauration de cette réforme, la Communauté européenne a pris une part de responsabilité puisqu’elle a émis une liste impressionnante de produits classés toxiques et donc, interdits sur le territoire européen — elle en a admis d’autres moyennant un dosage précis à respecter par les industriels. Cette liste est consultable par tous les citoyens et les fabricants sur son site internet.

Pourtant, des cosmétiques contenant un ou plusieurs ingrédients dangereux et interdits seraient toujours mis en vente par des boutiquiers qui liquident leurs stocks. 

lundi 14 janvier 2013

Rapport du CSSC - Molécules douteuses dans les cosmétiques et les parfums


Selon un rapport établi en juin 2012 par le CSSC (Comité Scientifiques pour la Sécurité des Consommateurs) la liste des substances (utilisées en cosmétique et parfumerie) estimées allergènes reprendrait actuellement 140 molécules douteuses.
L’utilisation des huiles essentielles et des extraits d’origines naturelles risque de connaître une chute de consommation et donc en parallèle un accroissement de l’utilisation de produits chimiques et de synthèse. Or, les tests ont été réalisés uniquement sur des personnes à risque, soit sur les allergiques ; seuls 1 à 3 % de cette même population auraient subi des allergies en étant en contact avec ces fameuses molécules. Donc, il en résulte un faible impact sur l’ensemble de la population.
Pourtant l’usage d’un grand nombre de produits chimiques et de synthèse pose de nombreux problèmes à courte, moyenne et longue échéance. Ils constituent pour un grand nombre d’entre eux un réel danger pour la santé. Que faut-il penser de ce rapport ? La santé est-elle le seul objectif poursuivi par cet avis ?
La Commission européenne travaille actuellement sur la question et modifiera certainement en 2013 la législation actuellement en vigueur en la matière (Règlement européen n°1223/2009).


Source : 
http://www.fnpapam.com/index.php?option=com_content&view=article&id=352:reglementation-europeenne&catid=62:actualites&Itemid=141#_ftn2

mardi 8 janvier 2013

Les allergènes étiquetables - Substances naturelles allergènes utilisées en cosmétique et parfumerie qui doivent être étiquetées en application du Règlement européen n°1223/2009



(Liste alphabétique non exhaustive)

Rappel :
Un allergène est une substance susceptible de provoquer des allergies chez quelqu'un de sensible à cette substance. Seuls les gens allergiques à ces substances doivent éviter leur usage. Les autres personnes (plus de 90 % de la population) peuvent bénéficier de toutes les vertus de ces mêmes substances.



Abricot / Prunus armeniaca (Benzyl alcohol – Citral - CitronellolGeraniol - Linalool)
achillée millefeuille / Achillea millefolium (limonène, linalool)
acore odorant ou acore Calamus / Acorus calamus (Eugenol - linalool)
airelle noire (Geraniol)
ajowan ou thym indien / Trachyspermum ammi (Limonene)
amande amère / Prunus armeniaca (Benzyl alcohol)
aneth / Anethum graveolens (Limonene)
angélique / Angelica archangelica (Limonene - Coumarin)
anis / Pimpinella anisum  (Anise alcohol - limonène)
arbre à thé (tea tree) / Melaleuca alternifolia (Limonene)
armoise / Eucalyptus globulus (Limonene)
artichaut / Cynara scolymus (Linalool)
asperge / Asparagus officinalis (Benzyl alcohol)
aspérules / Galium odoratum (L.) (Coumarin)
aspic ou lavande aspic / Lavandula latifolia (Limonene – Linalool)


Backhousia citriodora / Backhousia citriodora (Citral)
badiane / Illicium verum (Anise alcohol - Limonene)
baie de genévrier / Juniperus communis ssp communis (Limonene)
banane / Musa acuminata et Musa balbisiana (Benzyl alcohol - Linalool)
basilic / Ocimum basilicum (Linalool – Eugenol – Géraniol – Citronellol – Limonene -                 Citral)
basilic tropical d’Inde / Ocimum basilicum var. basilicum (Limonene, Linalool,  Citral)
basilic sacré / Ocimum sanctum ou Ocimum tenuiflorum (Eugenol, Citronellol, Limonene, Linalool, Géraniol, Citral)
baume du Pérou ou baume de Tolu / Myroxylon balsamum (Cinnamyl alcohol - Benzyl alcohol- Benzyl benzoate – Benzyl cinnamate - Farnesol)
baume de Tolu ou baume du Pérou/ Myroxylon balsamum (Cinnamyl alcohol - Benzyl alcohol - Benzyl benzoate - Benzyl cinnamate - Farnesol)
bay  - pimenta acris / Myrcia acris (Eugenol)
baie St Thomas ou bay saint Thomas / Pimienta racemosa (Eugenol - Limonene - Linalool)
benjoin de Siam / Styrax tonkiniensis (Benzyl benzoate – Cinnamal - Benzyl benzoate)
benoîte / Geum rivale (Eugenol)
berce / Heracleum sphondylium (Coumarin)
bergamote / Citrus bergamia (Limonene – Linalool – Citral)
bigarade zest ou orange amère / Citrus aurantium ssp aurantium (Limonene - Linalool - Géraniol)
bois de hô  voir : bois de shiu (laurier du Japon) / Cinnamomum camphora CT linalol Linalool)
bois de rose / Aniba rosaedora var. amazonica  (Benzyl benzoate, Limonene,   Linalool, Géraniol)
bois de shiu (Laurier du Japon) / Cinnamomum camphora CT linalol (Linalool)
boldo / Peumus Boldus (Eugenol)


Cade / Juniperus oxycedrus (Limonene)
Cajeput / Melaleuca leucadendron cajuputii  (Limonene - Linalool)
calamus / Acorus calamus (Eugenol)
calyptranthes paniculata (Citral)
camomille bleue du Maroc (tanaisie annuelle) / Tanacetum annuum (Limonene)
camomille romaine / Anthemis nobilis  (Limonene)
camphrier / Cinnamomum camphora à cinéole (Eugenol - Limonene - Linalool – Cinnamal)
cannelle de Chine ou casse / Cinnamomum cassia (Coumarin - Cinnamal - Benzyl benzoate - Eugenol)
cannelle Tamala (Linalool – Coumarin – Limonene – Cinnamal – Geraniol – Eugenol)
cannelier de Ceylan : écorce / Cinnamomum verum (EugenolCinnamal - Linalool -  Benzyl benzoate - Limonene - Amylcinnamyl alcohol)
cannelier de Ceylan (feuille) / Cinnamomum zeylanicum (Cinnamal - Cinnamyl alcohol - Eugenol Linalool - Coumarin - Benzyl benzoate – Benzyl alcohol - Limonene)
cardamone / Elletaria cardamomum (Cinnamal - Limonene – Linalool – Citral)
carotte / Daucus carota (Limonene)
carvi / Carum carvi (Limonene)
cascarille / Croton eluteria (Eugenol)
cassie fleurs / acacia farnesiana (Benzyl alcohol)

cassis ou groseiller noir (bourgeon) / Ribes nigrum (Limonene - Benzyl alcohol – Geraniol)
cédrat (zeste) Citrus medica var. bajoura (Linalool – Limonene – Geraniol – Citral - Citronellol)
céleri / Apium graveolens  (Limonene – Citral - Coumarin)
christe marine ou Crithme marine, Criste marine / Crithmum maritimum (Limonene)
ciste ladanifère / Cistus ladaniferus (Eugenol – Linalool)
citron / Citrus limonum (Limonene - Citral – Linalool - Geraniol)
citron vert ou limette / Citrus aurantifolia (Limonene - Linalool - Citral Geraniol - Benzyl benzoate)
citronnelle / Cymbopogon winterianus Jowitt (Eugenol – Limonene – Geraniol – Citronellol – Citral - Linalool)
citronnelle de Ceylan / Cymbopogon nardus (L.) Rendle (Isoeugenol - Citronellol)
citronnier / Citrus ×limon (Limonene)
clémentine de Corse / Citrus clementina (Limonene - Linalool)
clou de girofle / Syzygium aromaticum  ou Eugenia caryophyllus Sprengel) (Eugenol)
combawa / Citrus hystrix (Citronellol - Limonene - Linalool)
copahu (baume de ) (Benzyl cinnamate)
coriandre (graines) / Coriandrum sativum (Limonene - Linalool – Geraniol)
cryptomeria / Cryptomeria japonica (Limonene - Linalool)
cumin / Cumimum cyminum (Limonene)
curcuma / Curcuma longa (Limonene)
cyprès toujours vert / Cupressus sempervirens (Limonene – Linalool)
cyprès de Provence / Cupressus sempervirens (Limonene – Linalool)


Elémi / Canarium luzonicum (Eugenol – Limonene)
encens Oliban / Boswellia carterii (Limonene – Linalool)
épinette bleue / Picea pungens (Limonene)
épinette noire / Picea mariana (Limonene)
estragon / Artemisia dracunculus (Limonene)
eucalyptus citronné / Eucalyptus citriodora ( Limonene – Citronellol – Linalool)
eucalyptus à cryptone / Eucalyptus polybractea cryptonifera (Limonene – Linalool)
eucalyptus globulus ou armoise / Eucalyptus globulus (Limonene – Geraniol - Linalool)
eucalyptus mentholé / Eucalyptus dives Schau. Piperitoniferum (Limonene – Linalool)
eucalyptus radié / Eucalyptus radiata (Limonene – Geraniol – Citral - Linalool)
eucalyptus smithii / eucalyptus smithii (Limonene)
eucalyptus staigeriana (Citral)


Fève de Tonka, fruit du gaïac de Cayenne /Dipteryx odorata (Coumarin)
flouve odorante / Anthoxanthum odoratum (Coumarin)
fragonia / Agonis fragrans (Limonene – Geraniol – Linalool – Citronellol)
framboise – fruit du Rubus idaeus (Citral)
frangipanier / plumeria alba (Benzyl salicylate - Benzyl benzoate – Geraniol – Farnesol)
fruits de la passion ou maracudja, fruit de la grenadille (Passiflora edulis ) (Citronellol)


Galanga / Alpinia galanga et Alpinia officinarum (Eugenol)
galbanum / Ferula galbaniflua (Limonene)
genêt / spartium junceum (Linalool - Benzyl benzoate - Eugenol - Isoeugenol - Benzyl alcohol)
genévrier commun (baie) / Juniperus communis (Limonene)
géranium / Pelargonium graveloens ou Pelargonium asperum ou Pelargonium rosae (Linalool – Geraniol – Citronellol – Citral - Limonene)
gingembre / Zingiber officinalis var. Roscoe (Citral – Geraniol - Limonene – Linalool)
girofle (feuille) / Eugenia caryophyllus (Eugenol)
girofle (clous) / Eugenia caryophyllus (CinnamalLinaloolEugenol – Limonene - Cinnamyl alcohol)


Haricot / Phaseolus vulgaris L (Linalool)
Hélichryse de Madagascar / helichrysum gymnocephalum (Limonene – Linalool)
hélichryse italienne (immortelle) / Helichrysum italicum ssp serotinum (Limonene – Linalool)
Hysope couchée decumbens / Hyssopus officinalis var. Decumbens (Limonene – Linalool)


Iary / Psiadia altissima (Limonene – Linalool)
Immortelle (de Méditerranée) / helichrysum italicum (Limonene – Linalool)
inule odorante / Inula graveolens (Limonene)


Jacinthe / Hyacinthus (Benzyl cinnamate Cinnamal - Cinnamyl alcohol)
jasmin / Jasminum grandiflorum (Benzyl alcohol - Benzyl benzoate - Benzyl salicylate – Linalool – Eugenol - Isoeugenol)


Katafray (écorce) / Cedrelopsis grevei (Limonene)
Khella / Ammi visnaga (Limonene – Linalool)
kiwi  fruit de Actinidia chinensis (Citral)
kunzea /Kunzea ambigua (Limonene – Linalool)


Lantana / Lantana camara (Limonene – Linalool)
laurier du Japon ou bois de shiu ou bois de hô / Cinnamomum camphora CT linalol (Linalool)
laurier noble / Laurus nobilis (Eugenol – Linalool – Limonene - Geraniol)
lavande aspic / Lavandula latifolia (Limonene – Linalool - Coumarin)
lavande officinale (Linalool)
lavande vraie / Lavandula angustifolia ou Lavandula vera (Limonene – Linalool – Geraniol - Coumarin)
lavandin / Lavandula burnati (Coumarin  - Limonene - Linalool, Geraniol)
lédon du Groënland/ Ledum groenlandicum (Limonene – Linalool)
lemon-grass / Cymbopogon flexuosus (Linalool – Limonene – Citral – Geraniol – Isoeugenol - Citronellol)
lemon tea-tree / Leptospermum liversidgei (Citral)
lentisque pistachier / Pistacia lentiscus (Limonene – Linalool)
limette, fruit de Citrus limetta (Limonene - Citral - Linalool)
lindera citriodora (Citral)
litsée citronnée / litsea citrata ou litsea cubeba (Citral - Limonene - Linalool, Geraniol)
livèche / Levisticum officinale (Cinnamal - Cinnamyl alcohol - Eugenol - Limonene - Linalool - Benzyl benzoate)


Maïs (feuille de Zea mays) (Coumarin)
magnolia / Michelia alba (Limonene – Linalool)
mandarine / Citrus reticulata (Limonene – Linalool – Coumarin – Geraniol -  Citral)
mangue, fruit de Mangifera indica L. (Citral)
manuka / Leptospermum scoparium (Limonene - Linalool)
marjolaine à coquille / Origanum majorana (Limonene – Linalool – Geraniol)
marjolaine CT thujanol / Origanum majorana CT thujanol (Limonene)
marjolaine sylvestre / Thymus mastichina L. cineolifera (Limonene - Linalool)
massoia (écorces) / cryptocaria massoia (Benzyl benzoate)
melaleuca (Limonene)
menthe citronnée / Mentha x citrata (Limonene – Linalool – Geraniol)
menthe des champs / Mentha arvensis  (Limonene – Linalool)
menthe poivrée / Mentha x piperita Franco-Mitcham (Limonene - Linalool)
menthe verte / Mentha spicata L. (Limonene – Linalool – Citronellol – Citral - Geraniol - Isoeugenol)
mélilot officinal ou mélilot jaune / Melilotus officinalis (Coumarin)
mélisse officinale / Melissa officinalis (Citral – Limonene – Linalool – Geraniol – Citronellol - Isoeugenol)
melon / Cucumis melo (Citral)
miel (Anise alcohol)
mimosa / acacia decurrens (Benzyl benzoate)
monarde / Monarda fistulosa (Linalool – GeraniolCitral)
mousse de chêne (Evernia prunastri)
mousse d’arbre (Evernia furfuracea)
mûre (Benzyl alcohol – Citronellol – Linalool - Geraniol)
muscade / Myristica fragrans (Cinnamal – Eugenol – Isoeugenol – Limonene – Linalool - Geraniol)
myrrhe / Commiphora myrrha (Limonene - Eugenol)
myrte rouge / Myrtus communis (Limonene – Linalool - Geraniol)
myrte verte / Myrtus communis L. cineoliferum (Limonene – Linalool - Geraniol)
myrtilles (Citronellol - Linalool)


Néroli ou fleurs d’oranger amer / Citrus aurantium var. amara  (Farnesol – Limonene – Linalool - Geraniol)
niaouli à cinéole / Melaleuca quinquenervia cineolifera (Limonene - Linalool)
noix de muscade / Myristica fragrans (Cinnamal - Eugenol – Isoeugenol – Limonene – Linalool)


Ocimum gratissimum (variéte de menthe) (Citral)
œillet / dianthus caryophyllus (Eugenol - Benzyl benzoate)
orange / Citrus sinensis (Citral – Citronellol – Linalool – Limonene – Geraniol)
orange amère ou bigarade zest / Citrus aurantium ssp aurantium (Limonene - Linalool - Géraniol)
orange sanguine / Citrus sinensis (Citral – Citronellol – Linalool – Limonene - Geraniol)
origan compact / Origanum compactum (Limonene - Linalool)
origan vulgaire / Origanum vulgaris (Limonene - Linalool)


Palmarosa / Cymbopogon Martinii var. Motia (Citral – Linalool – Limonene – Geraniol – Farnesol)
Pamplemousse / Citrus paradisii  (Citral – Linalool – Limonene – Benzyl benzoate)
patchouli / Pogostemon cablin (Cinnamal - Benzyl benzoate -  Eugenol)
pêche (Citronellol)
persil / Petroselinum sativum (Limonene)
petitgrain bigarade / Citrus aurantium ssp aurantium (Citral - Linalool – Limonene – Geraniol)
piment rouge /  Capsicum annuum (Eugenol)
piment de la Jamaïque / Pimenta dioica (Eugenol)
pin de Patagonie / Pinus ponderosa  (Limonene - Linalool)
pin laricio / Pinus laricio (Limonene - Linalool)
pin sylvestre / Pinus sylvestris (Limonene - Linalool)
poivre noir / Piper nigrum (Limonene - Linalool)
pomme (Benzyl alcohol – Citronellol – Linalool - Geraniol)
pommier (fleur) (Benzyl salicylate)
propolis (Benzyl salicylate)
pruche / Tsuga canadensis (Limonene)
prune (Citral)


Raisin (Citral)
ravensara aromatica / Ravensara aromatica Sonnerat (Limonene - Linalool)
ravintsare ou camphre de Madagascar / Cinnamomum camphora sb 1,8-cinéole (Limonene - Linalool)
rhodendron / Rhodendron anthopogon (Limonene - Linalool)
romarin à camphre / Rosmarinus officinalis L. camphoriferum (Limonene - Linalool)
romarin à cinéole / Rosmarinus officinalis (Limonene - Linalool)
romarin verbénone / Rosmarinus officinalis sb. Verbénone (Linalool – Limonene – Geraniol)
rosalina / Melaleuca ericifolia (Limonene - Linalool)
rose / Rosa Damascena  (Limonene - Linalool - Benzyl alcohol - Citral – Citronellol – Eugenol – Farnesol - Geraniol)
rue des jardins ou rue fétide ou rue odorante ou rue officinale (Ruta graveolens L.) (Coumarin)


Sapin de Sibérie / Abies sibirica (Limonene)
sapin baumier / Abies balsamea (Limonene)
saro / Cinnamosma fragrans (Limonene - Linalool)
sarriette des montagnes / Satureia Montana (Limonene – Linalool – Geraniol)
sassafras (Eugenol)
sauge officinale / Salvia officinalis (Limonene - Linalool)
sauge sclarée / Salvia sclarea Linnaeus (Limonene - Linalool)
serpolet / Thymus serpyllum (Linalool - Limonene - Geraniol)
styrax (Cinnamyl alcohol)
sumac / Rhus coriara (Limonene)


Tagète / Tagetes minuta L. ou Tagetes glandulifera (Limonene - Linalool)
tanaisie annuelle ou camomille bleue du Maroc / Tanacetum annuum (Limonene)
tea tree ou arbre à thé / Melaleuca alternifolia  (Limonene)
tea tree citronné ou arbre à thé citronné ou leptosperme / Leptospermum petersonii ou Leptospermum citratum (Citral – Citronellol - Geraniol)
térébenthine / Pinus pinaster (Limonene - Linalool)
thym (Linalool - Geraniol)
thym indien ou thym d’ajowan / Trachyspermum ammi (Limonene)
thym à géraniol / Thymus vulgaris (Limonene - Linalool  - Citral – Geraniol)
thym à linalol / Thymus vulgaris à Linalol (Limonene - Linalool)
thym satureoides à bornéol / Thymus satureoides (Limonene - Linalool)
thym à thymol / Thymus Vulgaris à Thymol (Limonene - Linalool)
thym vulgaire ct thujanol / Thymus vulgaris CT thujanol (Limonene - Linalool)
tilleul / Tilia (Farnesol)
tubéreuse / tuberosa polianthes (Benzyl benzoate - Benzyl alcohol - Farnesol).

Valériane des Indes / Valeriana wallichi (Limonene)
vanille oléorésine  ou vanille de Tahiti / Vanilla planifolia, Vanilla tahitensis (Anise alcohol)
verge d’or / Solidago canadensis (Limonene - Linalool)
verveine odorante / Lippia citriodora (Limonene – Linalool – Geraniol – Citral)
vétiver (racines) / vetiveria zizanoïdes (Limonene – Linalool – Geraniol – Citral – Citronellol – Isoeugenol - Citral)
violette absolue / Viola odorata (Linalool)


Xanthoxylum / Xanthoxylum armatum D.C. (Limonene - Linalool)


Ylang-ylang de Madagascar / Cananga odorata (Benzyl benzoate - Benzyl salicylate – Eugenol – Farnesol – Isoeugenol - Linalool – Limonene - Geraniol)
Ylang-ylang complète / Cananga odorata totum (Benzyl benzoate - Benzyl salicylate – Eugenol – Farnesol – Linalool – Limonene – Geraniol - Citral)


Zédoaire / Curcuma zedoaria Roscoe (Limonene - Linalool)


--------------------

Des dermatologues allemands dont le professeur Axel Schnuch auraient prouvé que toutes les substances en question n’ont pas les mêmes risques.

>>>>> 

En noir : dangerosité faible
En orange : dangerosité moyenne
En rouge : dangerosité forte


Sources :

http://archive.bu.univ-nantes.fr/pollux/show.action?id=7b13c4d6-b3a0-4865-b928-27a6261143f8

http://www.letemps.ch/Facet/print/Uuid/ee674f48-fcca-11df-a790-a3bd9560792f/Vingt-six_allergènes_sujets_à_caution

www.dermatologieconferences.ca/crus/dermfr_0403.pdf

http://ec.europa.eu/health/scientific_committees/consumer_safety/docs/sccs_o_102.pdf

http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/599485607ae049abfac313b71943d612.pdf

http://www.onpeutlefaire.com/forum/topic/10397-les-allergenes/

http://pharmadata.starconet.com/Datas/FR/conseils/folders/folder_aroma.htm

http://www.tropicarome.com/huiles-essentielles-hebbd-410109.htm

http://www.plusessentiel.com/23-huiles-essentielles-bio?orderby=name&orderway=asc

http://www.huiles-et-sens.com/Huiles-essentielles

http://www.aroma-zone.com/aroma/commande_fra.asp

http://www.quosentis.com/16-nature

http://www.phytomania.com/frame1024.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Coumarine

http://fr.wikipedia.org/wiki/Citral


http://fr.wikipedia.org/wiki/Aldéhyde_cinnamique

http://www.ummto.dz/IMG/pdf/Chemical_composition_and_Antifungal_activity_of_the_Myrtus_communis_and_Pistacia_lentiscus_essent.pdf


http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:342:0059:0209:fr:PDF